Bannière
Accueil Créer une affaire, tout un programme ! Péparer son projet Business plan Prix et installation
Liberté des prix et installation

Depuis le premier janvier 1987 (ordonnance du 1er décembre 1986), les prix des services sont libres et déterminés par le jeu de la concurrence.

Tout chef d’entreprise de coiffure qui s’installe doit donc fixer ses prix.

La politique de prix doit prendre en compte de nombreuses variables :

  • Les prix de revient
  • L'image et le concept du salon
  • L’élasticité prix : les ventes sont-elles influencées par les prix ?
  • La concurrence

Pour établir vos tarifs, vous devez calculer vos prix de revient en tenant compte de l'ensemble des charges générales et de celles composant chacun des services, le tout en lien avec les temps de réalisation des prestations. Pour être rentable, un service doit avoir un niveau de prix supérieur à son coût de revient. Sa marge (différence entre le prix de vente et le prix de revient) doit être positive ou nulle.

Ces tarifs doivent être en cohérence avec le concept et l'image que vous souhaitez donner de votre entreprise (entrée, moyenne ou haute gamme) et avec la clientèle que vous ciblez (et donc le pouvoir d'achat visé).

Enfin, vous devez également faire le tour de la concurrence sur votre cible géographique afin de vous situer par rapport à cette dernière. Il est dangereux pour les entreprises d’un même marché d’axer leur lutte sur le terrain de la baisse des prix. Un alignement des concurrents est probable, ce qui remet la part de marché au niveau initial, tout en diminuant les marges. Tout le monde est perdant !

Attention toutefois, les offres ou pratiques de prix abusivement basses par rapport aux coûts de production sont interdites et peuvent être sanctionnées dès lors qu’elles ont pour objet d’éliminer une entreprise concurrente.

La fixation concertée des prix des services par des chefs d’entreprises concurrentes sur un même marché (village ou quartier) est également prohibée.