Bannière
Accueil La coiffure, tout un art ! Produits en vogue Réglementation
Règlementation

L’obligation d’information à la charge des coiffeurs est importante.


Selon l’article L.111-2 du Code de la Consommation, tout professionnel, prestataire de services, doit, avant la réalisation du service mettre le consommateur en mesure de connaître les caractéristiques essentielles du service.

Le coiffeur doit donc informer son client des services à réaliser pour obtenir le résultat recherché et de leur prix, le conseiller utilement, voire même le mettre en garde contre l’utilisation de tel produit ou la réalisation de tel service en raison de la nature et de l’état de sa chevelure, et enfin l’avertir des effets secondaires pouvant survenir.
En savoir plus

L’écoute du client et l’examen des cheveux et du cuir chevelu pour réaliser un diagnostic précis s’avèrent alors essentiels. Ils peuvent permettre au coiffeur de s’exonérer de sa responsabilité en cas d’accident survenu au client à la suite de la prestation.

A défaut, le coiffeur engage sa responsabilité civile (cf. zoom ci-dessous à télécharger). Le client peut alors obtenir de ne pas payer le prix, et percevoir des dommages et intérêts s’il parvient à prouver qu’il a subi un préjudice

 

Les tatouages

Attention aux tatouages éphémères noirs à base de henné, qui peuvent être à l'origine de réactions allergiques graves. En effet, cette couleur noire est obtenue avec un colorant qui provoque des réactions allergiques au niveau de la peau survenant après la réalisation du tatouage. La sensibilisation est définitive et irréversible : ces réactions allergiques peuvent récidiver au contact de teintures capillaires. N’hésitez pas à interroger vos clientes sur leurs pratiques en matière de tatouage et refusez systématiquement de pratiquer des colorations si elles ont fait réaliser ces tatouages.

 

Prestations demandées par des mineurs

Quand des prestations de coloration, de décoloration ou de défrisage sont demandées par des clients mineurs, il est conseillé aux coiffeurs de dispenser une information approfondie et de prendre des précautions supplémentaires en s’enquérant de la position des parents à ce sujet – voire de solliciter une autorisation parentale- car les produits professionnels qui seront alors utilisés, sont susceptibles de déclencher davantage de réactions allergiques chez les jeunes.

Téléchargez le zoom sur la responsabilité des coiffeurs