Bannière
Accueil La coiffure, tout un art ! Relooker son salon Réglementation ERP Sécurité du lieu
Sécurité du lieu

Les établissements et locaux doivent respecter des règles relatives à la sécurité des installations électriques, à l’accessibilité des personnes handicapées, à la sécurité incendie, à l’amiante.

1. Installations électriques

Les équipements de travail alimentés en énergie électrique doivent être équipés, installés et entretenus de manière à prévenir ou à permettre de prévenir les risques d’origine électrique, notamment les risques pouvant résulter de contacts directs ou indirects, de surintensités ou d’arcs électriques. Les installations électriques doivent être vérifiées lors de l’installation, puis tous les ans.

2. Sécurité incendie

Les locaux doivent être conçus et réalisés de manière à permettre, en cas de sinistre :

  • l'évacuation rapide des occupants dans des conditions de sécurité maximale
  • l'accès de l'extérieur et l'intervention des services de secours et de lutte contre l'incendie
  • la limitation de la propagation de l'incendie à l'intérieur et à l'extérieur des bâtiments

Des dispositions différentes plus rigoureuses sont prévues en cas de création de salons de coiffure.

Les salons doivent obligatoirement être équipés d'un extincteur à eau pulvérisée (pour lutter contre les feux de classe A : papier, carton, aérosols, etc) et d'un extincteur à neige carbonique (pour combattre les incendies électriques).

3. Amiante

Les propriétaires d’immeubles sont tenus de faire rechercher la présence d’amiante dans les calorifugeages, les flocages et les faux plafonds, et d’en contrôler périodiquement l'état de conservation. En cas de présence d’amiante, des mesures doivent être prises. Le dossier technique établi par le contrôleur devra être conservé et mis à la disposition des occupants de l’immeuble concerné (du salon de coiffure locataire, donc), des inspecteurs du travail et des agents du service de prévention des organismes de sécurité sociale. Il devra être communiqué à toute personne devant effectuer des travaux dans l’immeuble bâti.

4. Accès aux personnes souffrant de handicap

Franchir une marche, ouvrir une porte, obtenir un service ou une information : des situations quotidiennes qui paraissent simples à accomplir mais qui s’avèrent trop souvent difficiles pour des personnes fragilisées par un handicap. Face à ce constat, la loi du 11 février 2005 relative à l’égalité des droits et des chances, à la participation et à la citoyenneté des personnes handicapées, a fixé l’objectif d’accès à tout pour tous.

L’accès aux personnes à mobilité réduite doit être prévu pour les travailleurs et les clients handicapés. Cette obligation s’applique à tous les établissements de coiffure nouvellement créés ou faisant l’objet de travaux d’aménagement. Les établissements existants devront être en conformité avec cette réglementation au 1er janvier 2015.
En savoir plus

Téléchargez le zoom sur les
consignes pratiques d'accessibilité